Horus Heresy

Horus Heresy

Une fois n’est pas coutume, voilà une ouverture de boîte pour un gros jeux de FFG rééditant un classique de chez Games Workshop… Pourquoi est-ce que je vous montre souvent ces jeux-là et pas le dernier Hans Im Gluk (éditeur de jeu allemand) à la mode?

1/ J’estime qu’un open the box de cubes en bois ne serait pas très intéressant (au moins dans Moongha Invaders il y avait les autocollants de monstres): les jeux parlant le plus a des geeks comme vous et moi sont majoritairement des jeux a forte thématisation, avec univers pulp et ilustrations et/ou figurines à l’appui. Un peu de fantaisie que diable!

2/ Les jeux Games Workshop suscitent toujours en moins un excitement certain, dans la mesure ou le titan jaune et rouge a bercé mon adolescence a grand coup d’orcs et de bolters et me font un effet “madeleine de Proust” qui, je pense, en touchera d’autres que moi!

3/Le prix. A la manière d’un Space Hulk, pour 80/90E (surtout pour un jeu à deux), je pense que les gens aiment avoir un aperçu de ce qu’il y a dedans pour voir si on en a vraiment pour son argent.

Mais assez tergiversé: Horus Heresy est un jeu à deux joueurs se déroulant dans l’univers de Warhammer 40K, qui comme son titre éponyme l’indique, vous immerge dans la période de l’Hérésie d’Horus, lorsque le plus puissant seigneur de guerre de l’Empereur se détourna de son maître pour vouer son âme (et la galaxy) au Chaos. On vous propose donc de reconstituer l’ultime siège du Palais Imperial sur Terra, où Horus fut vaincu mais détruisit physiquement le père de l’humanité. A vous de voir si vous pouvez changer l’histoire…

Horus Heresy #2

On trouve deux livres de règles dans la boite: les règles proprement dites, et six scénarios proposant des expériences de jeu de plus en plus stratégiques et/ou bourrines. Vu que la partie dure 2/3h, ca fait un certain nombre de sessions de jeu!

Horus Heresy #3

Le plateau se divise en deux parties: là où l’on place les figurines (la section de gauche) et la “carte stratégique” (a droite), une version “dézoomée” du champ de bataille pour y placer ses ordres de mouvement et d’attaque.

Horus Heresy #4

Horus Heresy #5

Horus Heresy #6 Horus Heresy #7

Les cartes sont le centre du gameplay: Chaos et Imperium utilisent des cartes Ordre pour déplacer leurs troupes, et des cartes de combat sont utilisés lors des violentes batailles. On trouve aussi des cartes évènements pour pimenter encore le jeu, et des cartes “bombardements” dont Horus peut se servir pour dévaster le champ de bataille.

Horus Heresy #8

Horus Heresy #9 Horus Heresy #10 Horus Heresy #11

Horus Heresy #12

On a commencé une partie avec Furfur, la mise en place pris un peu de temps mais au final ça claquait bien! Le joueur Chaos commence avec beaucoup moins de troupes sur le terrain, ce qui sera compensé plus tard par des débarquements aériens massifs.

Horus Heresy #13 Horus Heresy #14

Pour résumer: encore une fois, qualité et quantité sont au rendez-vous. On regrettera tout de même un prix aussi élevé pour un jeu à deux, qui limitera surement les ventes à un noyau de hardcore gamers fanatiques. Dommage, car le système est vraiment sympatoche… Pour plus de photos, vous pouvez aller voir notre galerie FlickR.

Imperialement vôtre,

Jim.

Horus Heresy #16
Les derniers articles par Jim (tout voir)