Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun!

Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun!

Dans la catégorie “petits jeux à la con qui nous font délirer”, je voudrais Zombie Dice! Déjà repéré sur le net à l’occasion d’un salon américain il y a quelques mois, j’ai eu le plaisir de découvrir ce concentré de cervelle sur les étals de ma boutique parisienne habituelle samedi dernier…

Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun! #2

Packaging sympa avec du zombie + petit prix= bingo, j’achète! Et du coup je vous explique ce qu’il en est.

Zombie Dice est un jeu d’apéro pur jus, dans la grande veine des jeux de dés tels que 421, Perudo, Yam’s… Qui se jouent en 10 minutes avec des potes autour d’une bière.

Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun! #3

Il reprend une mécanique dite de “Stop ou encore”, c’est à dire un type de prise de risque où le joueur accumule les points à chaque tentative réussie mais où un échec peut lui faire perdre la totalité du score accumulé jusque là. Bien sur, s’il décide d’arrêter après un succès, le score qu’il a réussit à atteindre est conservé. Mais l’adversaire suivant pourra peut-être faire mieux… Tentera, tentera pas?

Fort logiquement, dans Zombie Dice, il s’agit de collecter sur les dés des faces “Cervelle” en évitant les faces “Shotgun”. A chaque lancer le joueur prend trois dés au hasard, puis les fait rouler. Les cervelles sont mises d’un côtés, les shotguns de l’autre. Un troisième type de face, les “Traces de pas” (représentant la victime qui s’enfuit), sera relancé si le joueur décide de tenter sa chance à nouveau. L’astuce est bien sur d’obtenir le maximum de nourriture sans totaliser trois blessures de fusil. Tant que l’on se sent chanceux/aventureux, on reprend les “Traces de pas” et on pioche de sorte à toujours relancer trois dés. Si on ne s’est pas arrêté de lancer quand tombe le fatidique coup de pétoire, les points accumulés sont perdus. Pour corser le tout, il existe trois couleurs de dés: vert, jaune et rouge. Selon la couleur du dé, il est plus ou moins facile de saisir sa victime sans trop en pâtir (1 chance sur deux sur un dé vert, 1 sur trois sur un jaune, 1 sur 6 sur un rouge). Lorsque l’on arrête, on passe les des au joueur suivant. Le premier a totaliser 13 cervelles bien juteuses a gagné.

Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun! #4

Ca y est, vous savez jouer! Véritablement sans prétentions, ce petit jeu passe très bien pour tuer le temps entre deux pintes. Le principe des codes de couleur permet, à l’inverse d’un jeu de dé classique, d’estimer plus ou moins les risques de tenter à nouveau sa chance (nombre de couleurs déjà sorties, couleur des dés “Traces de pas” relancés…), sans toutefois vous faire chauffer les neurones. Voilà donc un jeu débile dont je ne refuserai jamais une partie!

Braaaaaaiiiinnnssss…

Zombifiquement vôtre,

Jim.

  • Zombie Dice, de la cervelle et du shotgun! #5
Les derniers articles par Jim (tout voir)