Ludozoom : Jeux de cartes pour les vacances !

Je sais qu’il commence a être un peu tard pour proposer des jeux de vacances, mais j’ai encore le maigre espoir que quelques aoutiens n’aient pas levé le pied pour la direction des congés estivaux et puissent profiter d’un petit article sur des jeux sympathiques à emmener en vacances.

Dans ce billet je vais me concentrer sur trois petits jeux faciles à emporter dans le sac, que l’on peut jouer sur une petite table ou dans une tente, et au mécanisme suffisamment simple et attrayant pour que l’on aie envie d’y jouer de nombreuses fois sur un laps de temps assez court. Après avoir moi-même passé trois semaines sous une tente avec mes co-rédacteurs Redwarp et AW, je me suis véritablement rendu compte que les jeux a thèmes un peu long à mettre en place ou dont le fun repose sur des cartes marrantes (Munchkin, Pillards de tombes de l’espace, etc.) n’enthousiasme pas tellement les gens après 6-7 parties en une semaine… Tandis qu’un petit jeu simple, sans fioritures et très mécanique tiendra beaucoup mieux la distance pour égayer vos soirées ou vos après-midi pluvieuses (si vous avez pas de bol).

Le sujet d’aujourd’hui tournera donc autour de trois jeux de cartes que j’ai moi-même maintes fois porté dans mon sac à dos et choisi pour ne pas (trop) dépasser la fatidique et tragique limite de poids des différentes compagnies aériennes…

Ligretto

Ludozoom : Jeux de cartes pour les vacances !

Compagnon de mon dernier voyage en Islande, ce petit jeu a agréable égayé nos soirées sous la tente, ou, fourbus, nous nous livrions à un petit moment de délassement ludique avant le sommeil.

Ce jeu de cartes se joue de 2 à 4 joueurs avec une boite de jeu, mais peut aller jusqu’à 8, voire 12, si vous ajoutez les deux autres boites compatibles (il existe le Ligretto vert, rouge et bleu). Il est a noter qu’il se joue aussi bien à deux joueurs qu’à plus : dans tout les cas, la tension sera bien présente !

La mécanique du jeu est simple (même s’il faut parfois s’y reprendre a deux fois pour lire les règles) : chaque joueur possède un jeu contenant des séries de cartes allant de 1 à 10, dans quatre couleurs différentes (bleu, jaune, vert, rouge). Il a devant lui son talon dont il retourne plusieurs cartes face visible et dans sa main une pioche qu’il utilise lorsqu’il ne peut vider son talon. Le but du jeu va être de se débarrasser de son talon de cartes en les plaçant en piles au milieu de la table. Les cartes ne peuvent être placées qu’en ordre croissant, et les piles doivent être de la même couleur.

Exemple :  un joueur ne pourra placer son 2 jaune que si un 1 jaune a déjà été posé, et son 5 vert si une pile verte dont la carte du dessus est un 4 se trouve déjà sur la table.

L’astuce étant qu’il existe plusieurs séries de la même couleur dans chaque jeu, et que tous les joueurs jouent en même temps ! Ils peuvent donc se retrouver avec les mêmes cartes à poser mais une seule pile où les placer, et la concurrence fait rage. Combien de fois n’ai-je pas maudit mes comparses qui m’avaient grillés à une demi-seconde près… Il vous faudra de la rapidité et une vigilance de tout les instants pour tirer votre épingle du jeu.

Lorsqu’un joueur à posé toutes les cartes de son talon, il crie “LIGRETTO ! ” et le jeu s’arrête. On fait alors le décompte des points : un point pour chaque carte de son jeu posé au milieu de la table (les dos de chaque jeu sont différents) et -2 points pour chaque carte de son talon non jouée. La partie s’acheve normalement lorsqu’un joueur dépasse les 99 points, ce qui donne en général des sessions de 45 minutes, chaque manche ne durant elle-même que quelques intenses minutes.

Globalement, ce jeu ravira les joueurs aimant un peu de peps dans leurs parties, et qui apprécient des jeux de vigilance et de rapidité comme le Jungle Speed.

Camelot

Ludozoom : Jeux de cartes pour les vacances ! #2

Seul jeu à thème de ma sélection, je l’ai choisi car mécanique et habillage font ici bon ménage, et que j’ai passé de nombreuses soirées, en France comme à l’étranger, à enchainer plusieurs parties consécutives avec un plaisir nonchalant.

Pour 3 à 5 joueurs, ce jeu ne monopolisera vos neurones que modérément et vous permettra de réfléchir sans trop vous prendre la tête… Que demande le peuple ?

Le principe : vous êtes des preux chevaliers en quête de gloire (et de donzelles) et vous comptez bien remporter les tournois royaux de cette année. Pour gagner le tournoi, il faudra faire vos preuves dans 4 ou 5 épreuves différentes et les remporter haut la main ! Chaque épreuve est un combat avec un type d’arme différent (masse, épée, pugilat, joute, hache) auquel est associé une couleur (jaune, rouge, vert, violet, bleu).

Mais comment faire ?  C’est simple : une fois que tout le monde a pris des cartes en mains, le joueur qui ouvre le jeu annonce une couleur d’épreuve, pioche une carte, et pose une ou plusieurs cartes de cette couleur sur la table. La somme des valeurs de ces cartes est le nombre à abattre pour le joueur suivant, qui devra alors surenchérir en une ou plusieurs cartes. De même pour le joueur d’après, etc. Plusieurs tours de table peuvent être faits avant qu’un vainqueur ne se détache… L’épreuve est gagnée lorsque personne ne peut surenchérir au-dessus de vous : on prend alors un pion de la couleur jouée, les perdants piochent une carte, et l’on annonce la couleur de la prochaine manche. La partie se finie lorsque le nombre requis de jetons de différentes couleurs est atteint.

Bien sur il existe quelque subtilités : les cartes soutien, qui sont neutres et peuvent être jouées dans n’importe quelle épreuve mais peuvent vous faire perdre des pions, les cartes d’action qui vous permettent de changer la couleur de l’épreuve en route, voler des cartes à vos adversaires ou autres joyeusetés, et le fait que lors du pugilat toutes les cartes jouées valent seulement un point…

Et voilà, vous savez jouer ! Généralement ça donne lieu à des parties d’une vingtaine de minutes où votre stratégie est vraiment limitée par les cartes piochées et vous poussent à vivre le jeu “dans l’instant”, sans planifications à long terme trop complexes. Les coups dans le dos sont souvent instinctif, et c’est ça qu’on aime !

Gang of Four

Ludozoom : Jeux de cartes pour les vacances ! #3

Je pense que c’est mon jeu de cartes favori en matière de réflexion et de jeu de défausse. Des trois jeux de ce billet, c’est celui qui vous demandera le plus de stratégie et de triturage de méninges.

Ce jeu se joue uniquement à 4 (ou à 3 avec une main morte mais je trouve ça beaucoup moins savoureux), contrainte non négligeable, mais si vous êtes le bon nombre, foncez !

Toutes les cartes (64) sont distribuées à l’ensemble des joueurs au début de chaque manche. Leur valeur varie de 1 à 10, et se décline en 3 couleurs : vert, jaune rouge (du plus faible au plus fort) en plus de quatre atouts. Le but du jeu va être de se débarrasser de toutes ses cartes avant vos adversaires. Comme à Camelot, il va falloir surenchérir, mais plus subtilement : le joueur qui ouvre peut poser une carte, ou bien une paire, un brelan, une main de poker (série de 5 cartes, de la suite à la suite à la couleur) ou un Gang of four/five/six/seven (4,5,6 ou 7 cartes de même valeur). Les atouts sont le 1 multicolore, qui décide du premier joueur, bat tout les autres 1 et peut avoir la couleur de son choix, les phénix vert et jaune, plus forts que les cartes à valeur numérale et pouvant être joués en paire ou au sein d’un Full, et le Dragon rouge, qui est la carte la plus puissante mais ne peut être joué que tout seul. Le joueur suivra devra alors poser une combinaison plus forte que celle du joueur précédent, mais en respectant le type de combinaison ; les couleurs des chiffres servant à départager les égalité de valeur. La seule exception est le “Gang of”, qui peut être joué par dessus n’importe quelle combinaison et vous permettra de créer la surprise et tourner le jeu en votre faveur ! Normalement… Le gagnant du pli ouvre alors une nouvelle session en posant le type de combinaison de son choix, etc.

Dès qu’un joueur a posé toutes ses cartes la manche est finie, et les participants gagnent un nombre de points correspondant au nombre de cartes en mains : malheureusement pour eux, c’est celui qui aura le moins de points à la fin de la partie qui sera le gagnant ! Le jeu se termine lorsque un joueur atteint ou dépasse 100 points. Une partie dure en moyenne 45 minutes.

Ce jeu ressemble très fortement au jeu du Président (plus souvent appelé “paquet de merde” pour les intimes) mais possède quelques subtilités (les couleurs, les atouts…) qui rendent Gang of Four infiniment plus tactique et intéressant. le plus dur est de décider si l’on casse sa main ou pas. Les jolies combinaisons envisagées au départ peuvent être soudainement totalement remises en cause par le jeu de l’adversaire et vous forcer à revoir tout vos plans… Mais quel plaisir lorsque tout se déroule sans accroc et que vous enchainez série après série, sans même laisser une chance à vos opposants ! Je pense que ce jeu intéressera tous les joueurs habitués à des jeux de cartes plus “classiques”, comme le tarot, la belote et consorts… Mais avec une petite touche d’exotisme bienvenue !

Voilà donc pour le Ludozoom estival, j’espère qu’il servira à certains d’entre vous et vous réservera de longues heures de jeux. Bonnes vacances aux veinards !

Ludiquement vôtre,

E.R.84.

Ludozoom : Jeux de cartes pour les vacances ! #5
Les derniers articles par Jim (tout voir)