Mountain Men

Mountain Men

Si je vous dit “blues“vous me sortirez surement une pléthore d’artistes et de groupes américains. Les Etats-Unis ont vu naitre ce genre musical dans la douleur de l’esclavagisme et l’ont auréolé d’une aura quasi-mythique avec ses dieux et ses légendes… Mais qu’en est-il du blues français?

On ne parle que rarement des tentatives hexagonales de reprendre certains grands genres musicaux américains, comme la country ou le blues. Il faut savoir que c’est un tort, car ce n’est pas parce que l’on est pas historiquement lié à une certaine forme artistique que l’on ne produit pas de petites perles!

C’est ce que nous prouve le duo de Mountain Men dans leur premier album, Spring Time Coming, disponible à partir de Juin dans les bacs. Dès la première écoute je suis tombé fan de leur musique, et Furfur et Redwarp étaient plus qu’entrainés par leurs rythmes lorsque j’en faisais la B.O. d’une partie de Pony Express endiablée. Tantôt énergique, tantôt mélancolique, chantant parfois en français et parfois en anglais, les hommes de la montagne déménagent et vous transporteront dans une vieille bicoque au fin fond des bayous au simple son de leurs instruments.

Le duo est composé de musiciens talentueux: Mr. Mat, frenchy guitariste et chanteur, et Ian Giddey, alias “Barefoot Iano” car il ne porte jamais de chaussures (ça c’est la classe), harmoniciste réputé — ancien champion d’Australie d’harmonica (!). Leur aventure débuta en 2005 à l’issu d’une jam session impromptue et les porta de festival en festival, de tournée en tournée, de sélection en sélection,pour finalement voir leur première autoproduction sortir dans les bacs d’ici un mois. Je vous invite à rejoindre leur aventure en allant écouter quelques unes de leurs mélodies et d’être conquis à votre tour!

Musicalement vôtre,

Jim.

Liens utiles:

Array

Les derniers articles par Jim (tout voir)