Chroniques de Jayer – Le débile et l’enfant

meme dick butt

J’emmène souvent mon fils dans des jardins, des parcs d’attractions, des expositions, musées etc… Quand il pleut c’est toujours la croix et la bannière pour trouver un lieu où il pourra évacuer son trop plein d’énergie tout en étant au sec. Dans ces lieux où les enfants peuvent profiter de toboggans, piscines à balles et moultes activités il y a tout un ensemble de règles à respecter, certaines logiques et justifiées, d’autres…. étrangement ou commercialement “sodomisantes” (oui j’utilise ce termes dans un article qui parle d’enfants !).

Dans ce fameux lieu que je ne citerai pas (ou sinon il suffit de lire mes tweets) il y a 5 grandes règles à respecter :

meme dick butt

  • Sous la responsabilité des parents les enfants seront

Bon là je n’ai pas grand chose à dire… si ton gosse fait une connerie c’est à toi de le réprimander. De la même façon on te demande de le “surveiller” et là j’adore cette notion car en réalité que tu ailles au parc ou dans ces aires de jeux la plupart des parents n’en ont rien à foutre de leurs gosses et passent la journée sur leur smartphone. Le gamin tape un autre – rien à péter ! Le gamin hurle à la mort car il est perdu à l’autre bout du parc – rien à battre.
Je vous raconte pas le nombre de gamins que j’aurai pu kidnapper au parc, ces parents me font honte (principalement des femmes soit dit en passant) à croire que l’on ne voit pas assez d’atrocités dans les médias…

surveiller-enfants-roi

  • Des chaussettes tu porteras

Dans les aires de jeux en intérieur on enlève les chaussures, du coup pour des raisons d’hygiène les gamins se retrouvent en chaussettes. Là encore, j’adore les parents qui ne pensent qu’à leur gueule et (encore des femmes) sont venues avec leurs petites chaussures à la cons ouvertes sans chaussettes…. Du coup, si le gamin est coincé dans un jeu, elle ne pourra pas venir le chercher et hurlera plein poumon pour lui dire comment redescendre (ou jusqu’à ce qu’un gentil papa aide le gamin en question).

pieds sales chaussettes enfants

  • Toute sortie définitive sera

C’est quelque chose de récurrent à de nombreux lieux et activités, je vous avoue ne jamais avoir trop compris pourquoi empêcher quelqu’un de revenir alors qu’il a payé, surtout si cette personne à besoin de… quelque chose dans sa voiture par exemple ?

derp-employés

  • De la nourriture extérieure tu n’apporteras pas

Là vous connaissez tous cette règle qui sous prétexte d’hygiène et de contrôle des denrées alimentaires consommées (pipoooooo) va vous empêcher d’apporter le goûter du gamin et vous devrez payer 5€ pour un pauvre Kinder et un jus de fruit (équilibré en plus hein ?!).
Je comprends qu’il y ait sans arrêt ce besoin commercial de faire de l’argent mais au bout d’un moment il faut arrêter les conneries pour deux raisons : 1/ les gamins n’aiment peut être pas ce que vous proposerez 2/ ils ne peuvent peut être pas manger ce que vous proposez (je pense notamment aux allergies alimentaires).

  • Le clash des règles !

La petite histoire que je vais vous narrer est vraie et quand je dit vraie, c’est que tout s’est passé exactement comme je vais vous le décrire :

C’était un jeudi du mois d’août, je connaissais déjà ce parc intérieur pour y avoir emmené plusieurs fois mon fils. Lorsque nous sommes arrivés là bas je ne pu constater que les deux dernières règles énumérées ci-dessus ont été ajoutées (sortie définitive et nourriture). Soit… je ne suis pas du genre à aller à l’encontre des règles ou créer des problèmes. J’en discute néanmoins avec une des personnes de l’accueil pour lui signifier qu’ils ne vendent pas de compotes ou de fruits et que j’aurai aimé que mon fils mange un fruit pour son goûter. La personne de l’accueil me répond que je pourrai sans problème sortir pour faire consommer son fruit à mon fils (notez bien !).

Nous allons donc jouer, j’ai même acheter un coca et un Kinder (pour moi mouahahahah et qui m’ont côté 5,20€ bouhouhouhou) et vers 16h (l’heure du gouuutayyy) je prends la compote de mon fils pour aller la manger à l’entrée du parc intérieur (derrière la barrière MAIS dans le parc, notez bien).
Étant en chaussette pour jouer avec mon fils et ayant une grosse flemme je décide de ne pas mettre mes chaussures (pour faire 3m) et j’emmène celui-ci manger sa pom’pote.

Quelques instants plus tard, je sonne à l’entrée afin de rentrer à nouveau dans l’espace de jeu. Une autre personne arrive (un jeune homme avec un strabisme aigu, qui ne lui donne malheureusement pas un air respirant l’intelligence… désolé pour tout ceux qui ont un strabisme). Celui-ci me regarde et me dit : “monsieur toute sortie est définitive”.
– je souris
– il sourit
– je lui dit qu’une de ses collègue m’avait dit que je pouvais prendre un gouter dehors
– il me répond qu’elle s’est trompée…
– je lui fait alors remarqué que toutes mes affaires (et celles du gamin) sont à l’intérieur et que nous n’avons pas nos chaussures

FalconPunch

et là… j’ai vu dans son regard un moment de panique…

OH MON DIEU QUELQU’UN A BRISé LA RÈGLE !!!!!
Oui, car j’ai le droit le plus absolu de pouvoir récupérer mes affaires… Sans parler que nous sommes en chaussettes !

Je le vois, le bougre, il réfléchit , c’est ça le pire IL RÉFLÉCHIT !!!! Il essaie vraiment de trouver une parade, de me rétorquer quelque chose… (et ça commence à m’énerver méchamment).
– il me répond alors que je n’ai pas le droit d’apporter un goûter extérieur dans le parc pour des raisons de contrôle et d’hygiène…

Là je n’en peux plus j’explose (et je lui mens) :
– Monsieur, mon fils est allergique au gluten, avez-vous des produits sans gluten, pouvez-vous me certifier que les produits vendus sont sans gluten ?
Avec toutes les allergies alimentaires, pensez-vous pouvoir imposer aux visiteurs de se restaurer uniquement avec vos produits que vous avez si consciencieusement sélectionnés (3 kinder et des crêpes). Et je vous ferai remarquer, encore une fois, que nous sommes en chaussettes…
“réfléchissez bien !” mon regard s’appuyant sur son oeil fuyant …

meme dick butt

(Vous pourriez penser que je suis un horrible connard et vous n’auriez pas tord à la façon dont je vous raconte cette histoire. Sachez que je ne prends jamais personne de haut, je n’ai jamais fait part de ma superbe intelligence à des êtres génétiquement moins bien dotés que moi (notez mon côté humble 😉 ) je me suis toujours adapté aux personnes en face de moi… mais là je n’en pouvais plus.)

Le pauvre, n’était qu’un employé (sensé être le manager je suppute) et n’a su que dire…. le “réfléchissez bien” l’a achevé, il a baissé les yeux (enfin, un oeil) et a ouvert la porte en précisant “faites attention la prochaine fois”….

J’avais gagné, javais niqué le système… mais j’ai dû rabaisser quelqu’un chose que je déteste faire.

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.

Les derniers articles par jayer (tout voir)