Chroniques de Jayer : Fête de la musique – horreur et stupeur au village

sosies-claude-francois

Je vous avoue n’avoir jamais été un grand mélomane, mais je me suis toujours vanté d’être quelqu’un d’éclectique appréciant autant du bon rock français que du punk ou de la musique classique. J’ai même eu mes périodes dance, trance, techno et pop, je suis donc par défaut le parfait client pour la fête de la musique, le bon pote qui suivra le groupe et qui ne râlera probablement pas… Mais ça c’était avant…

Je ne sais pas si c’est la trentaine mais je trouve les choix des municipalités et autres communes plus que douteux. Pas douteux comme s’ils avaient pris du Sebastien Patoche (Quand il pète il troue son slip) mais plutôt comme si la sélection des chansons de la petit fête sur la place de la mairie de notre ville n’avait été le choix que d’un seul homme : Bernard Frédéric (référence au film Podium)… Car ce n’est pas 1,2 ou 3 chansons de Claude François (que je respecte) mais 2H non stop d’un CloClo qui s’y croit méchamment et plus rien…

Comprenez-moi bien, j’aime bien Claude François, j’aime bien plusieurs de ses chansons… mais limiter la fête de la musique à UN PUTAIN d’artiste imitateur en costard paillettes pendant 2H… bah c’est chiant !

claude-francois-sosies-infographie

Avec d’autres amis, parents, enfants, ados on attend, on subit (j’exagère un peu, il est pas mauvais le bougre) mais rien ne vient, les reprises de CloClo s’enchainent à un rythme fou… mais le temps passe également. Les ados commencent à se faire la male, les parents commencent à partir pour coucher les petits… Moi-même j’allais décamper quand soudain…

…voilà que viennent les Claudettes… Et croyez-moi je ne suis pas du genre à cracher dans la soupe et comme dirait un ami à moi « je ne crache pas dessus mais je cracherai bien dedans » (je vous laisse méditer sur celle-là). Elles sont belles, elles se donnent à fond pour leur CloClo rigolo et elles sont « peu vêtues »…

Voilà que les papas et adolescents en rut reviennent prêt de la scène admirer la chaire fraiche lâchée en pâture aux fauves les déhanchements de notre Claude François à paillettes. Le public est conquis, enfin presque… Les mères et jeunes femmes/filles commencent à s’exaspérer de cette animation locale…

Oui, n’est pas fan de Jean-Claude François (son petit surnom 😉 ) qui veut, car après 2h d’acharnement avec ses belles Claudettes le bougre annonce fièrement au micro que le spectacle est fini et qu’il est disponible pour signer es autographes (oui oui, on était nooombreux).

Tout ça pour dire quoi ?! Mais BORDEL DE CHIOTTES, vous n’avez pas idée de mettre un artiste qui chante le même répertoire pendant 2H à une fête de la musique au public aussi divers que varié ?!

jeunes-claude-francois

Notez bien que j’aurai eu la même réaction avec du Yannick Noah ou n’importe quel autre artiste…

« T’es gentil avec ta grande gueule mais t’aurais fait quoi toi ? »

Bahhhh tout simplement ce qu’on fait 99% des mairies : prendre des groupes qui chantent sur plusieurs répertoires ou engager plusieurs artistes aux styles différents…

Il est toujours difficile de faire plaisir à tout le monde, je ne le nie pas, mais là j’avoue… J’ai passé l’âge d’être gentil et de défendre « les vieux »… à quand notre heure de gloire à nous les jeunes ?!

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.