L’art moderne de la poubelle !

riche-achat-art

J’ai toujours eu un problème avec l’art moderne et quand je parle de moderne généralement cela touche (étonnement) plus des “sculptures” et des formes de “mises en scène”. Aujourd’hui j’ai décidé de me mettre à dos tous ces pseudo-artistes autoproclamés qui par leur réseau ou par chance vendent des “merdes” des milliers d’euros.

Ok j’attaque le sujet violemment et je ne compte pas faire un cours d’histoire de l’art mais je vais illustrer  mon sujet par un fait d’actualité bien précis :

Il y a quelques jours une femme de ménage à jeté “par erreur” une oeuvre d’art moderne réalisée par Paul Branca.

Paul Branca art moderne

Il faut dire que cette “œuvre” représentait… un poubelle très colorée. Mais la plupart du temps ces fameuses créations sont mises en scène pour créer le doute (qui n’a jamais eu un doute au Musée Georges Pompidou sur un oeuvre d’art ou un espace en cours de travaux ?). Et c’est bien ce qui me chiffonne avec ces nouveaux formats. Pour moi une œuvre d’art doit non seulement faire ressortir un sentiment vis à vis du public (chose possible avec une crotte de chien… notez-le). Mais surtout elle doit selon-moi être le fruit d’un traval et que ce “labeur” doit également se ressentir” et ce n’est pas toujours le cas dans l’art moderne.

L’exemple de ce que je ressens est extrêmement bien représenté dans l’épisode des Simpson où Homer s’improvise artiste lorsque une personne responsable d’une galerie lui dit que sa tentative de construction de barbecue raté est une “oeuvre d’art”.

homer simpson art

Tentative de cage à oiseau N°2 par Homer Simpson

 De ce fait je traduis l’art moderne de cette façon : ça sent la merde, ça ressemble à de la merde, ça a le goût de la merde… Bah.. C’est de la merde ! La poubelle de Paul Branca est une poubelle… point barre ! Par définition une oeuvre est unique, si elle ressemble à quelque chose de trop commun ou si trop de gens peuvent la reproduire facilement il ne s’agit plus d’un objet “unique” dit “oeuvre” mais juste d’une “création” plus ou moins originale.

art-moderne-marketing

Pour info l’histoire de cette pauvre femme de ménage italienne n’est pas une première. En 1999 une personne chargée de l’entretien avait “refait” le lit “oeuvre” de l’artiste Tracey Emin.

tracey-emin-my-bed

Si tu peux faire pareil et si c’est trop commun… pour moi ce n’est pas un oeuvre d’art !

Voilà, je voulais au travers de ce blog exprimer quelque chose que beaucoup de mes amis (et même ma femme) ont du mal à comprendre. J’ai une sensibilité artistique mais elle est assez intransigeante, l’art moderne me laisse de marbre (si je puis dire) et je ne considérerai jamais un artiste qui faire ce type de choses.

PS: puisqu’on me le demande régulièrement Gasiorowski est un artiste ! Même s’il peint avec ses excréments, il peint justement ! Il cherche quelque chose, il travail sur un résultat que lui seul pourra accomplir par ses expériences. Finalement peu importe la forme ou la matière de base, une oeuvre d’art doit avant tout, toucher un public. L’art moderne joue selon moi plus sur “le doute” et “les débats” autour de leurs créations (le marketing artistique du 21ème siècle) plutôt que sur la volonté de faire ressentir quelque chose d’unique.

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.