[BD] Zombillénium – Quand les monstres veulent nous divertir

zombiellenium arthur de pins couvertures.

Zombillénium est une BD que je viens juste de découvrir et qui m’a été offerte par quelques amis dont Samoth pour mon anniversaire 😉
Je vous avoue que j’ai été dans un premier temps assez réticent à la vue du nom de l’auteur : Arthur de Pins notamment l’auteur de Péchés Mignons (BD Erotico-Humoristique) dont le graphisme m’avait bien rebuté.

Mais je ne suis pas du style à renoncer (surtout quand ce sont des amis avec des bons goûts qui me l’offrent) et de ce fait j’ai ouvert cette fameuse bande dessinée dont la couverture (je vous l’avoue) m’a bien intriguée…

Le Zombiellénium est un parc d’attraction un peu particulier, basé sur le thème de la peur et des monstres vous y trouverez des zombies, vampires, loups-garou, momies, etc… Sauf que ce sont des vrais monstres et non pas des gens déguisés.
En effet, le Zombiellénium est un parc un peu spécial appartenant à Behemot, celui-ci récupère les âmes des assassins et autres “mauvaises personnes de leur vivant” pour les faire travailler “à leur trépas” dans le parc.

Le parc est dirigé Francis Von Bloodt un vampire qui se charge également du “recrutement” (trouver les “mauvaises personnes et les récupérer à leur mort”). Celui-ci s’efforce finalement de faire cohabiter monstres et humains au sein d’une structure de divertissement.

Zombillénium

Un des personnages principaux de Zombiellénium est justement un jeune braqueur Aurélien Zahner, qui se fait renverser par une voiture et se fait “engager” par le parc(comprenez tu bosses pour nous ou tu vas en enfer). On découvre donc le monde de Zombillénium au travers du regard neuf d’un jeune mort qui apprend comment fonctionne le parc, qui sont les morts et monstres qui y travaillent… et comment lui va gérer son nouveau statut de mort-vivant-agent de divertissement.

Aurélien est accompagné de Gretchen Webb une jeune sorcière chargée de sa formation pour lui apprendre comment gérer sa nouvelle vie. Gretchen est toujours calme et semble assez blasé de cet environnement mais celle-ci semble cacher quelques secrets…

Pour le moment constitué de trois volumes Zombiellénium marie à merveille humour noir et fantastique dans un monde très intéressant où monstres et vivants tentent de cohabiter selon certaines règles. La BD est bourrée de références et de clins d’oeils (comme les zombies qui ont un spectacle Thriller)

zombiellenium

Contrairement Péchés Mignons le style graphique est moins “super deformed” et moins “coloré” et se rapproche plus de ce que l’on appellera le “classique européen” . La colorisation n’est pas trammée et faite à l’ordinateur ce qui donne un certain style qui peut effectivement ne pas attirer les puristes de la BD (cela donne un côté très enfantin au dessin).

Néanmoins Arthur de Pins montre qu’il est capable de faire des chosses magnifiques avec les couvertures qui sont magnifique.

On notera également que celui-ci à également signé le dernier clip du groupe français Skip the Use : “Nameless world” ce qui vous donnera une idée globale du ton adopté par sa BD puisque le clip prend place directement dans l’univers de la BD Zombiellénium !

Belle performance, on en rêverait presque une série animée !

Bref, Zombillénium a été ma révélation BD Franco-Belge de l’année : drôle et divertissant dans un univers intelligemment construit, Arthur de Pins  nous montre qu’il y a encore du talent en France (Sans compter Florent Maudoux l’auteur de Freak’s Squeele dont nous avons déjà parlé)

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.