[Film] This is the end – Quand les stars font face à l’Apocalypse

this is the end film

A ne pas confondre avec This is us ou This is it, car même si le premier peut s’apparenter à un monde apocalyptique avec des jeunes garçons qui chantent mal avec des coiffures atroces, le deuxième raconte simplement la fin de carrière de Michael Jackson.

This is the end (qui est l’adaptation du court métrage  Jay and Seth versus The Apocalypse ) raconte l’histoire d’un groupe de jeunes stars hollywoodiennes qui se retrouvent face à la fin du monde alors qu’ils faisaient une soirée. Dans leurs propres rôles, on retrouve principalement Seth Rogen, Jonah Hill, James Franco, Danny McBride, Paul Rudd,… Ainsi que des cameos de Michael Cera, Emma Watson, Jason Segel, Rihanna (meilleure que dans Battleship !) et même Channing Tatum dans un rôle particulier…

Ce délire cinématographique plonge le spectateur dans un monde qui se transforme soudainement en enfer  apocalyptique. En effet, les personnes présentes pendant la fête organisée par James Franco ne se rendent pas compte du désastre dehors. C’est la fin du monde telle qu’elle est décrite dans la Bible. Car oui, ça a beau être un gros délire des acteurs de  Pineapple Express , ça n’en reste pas moins un film américain donc très axé religieux. Plusieurs fois dans le film un parallèle est fait avec le “livre sacré” pour au final comprendre qu’il faut simplement être bon avec son prochain pour gagner sa place au Paradis.

Conscients qu’ils sont condamnés à une mort plus que certaine, ils essayent tout de même de survivre en rationnant le peu de vivres qu’il leur reste (notamment un seul Milky Way). Ils tentent de se rassurer en se disant que, quand même, c’est des stars, ils vont être sauvés les premiers, c’est sur, on a besoin d’acteurs plus que d’autres personnes.

Les psychologies de chaque personnage sont très différentes et très loin de ce que l’on pourrait connaître et croire au sujet des acteurs. Ainsi on croise un James Franco en bromance avec Seth Rogen en rémission de drogues et autres alimentations grasses, un Michael Cera cocaïnomane, Jonah Hill qui essaye par tous les moyens d’être ami avec Jay Baruchel (le meilleur ami d’enfance de Seth Rogen)…

this is the end film

Entre comédie parodique, science-fiction et parfois film d’horreur (avec un clin d’oeil à L’Exorciste), ce film est bien sympathique si on oublie de « brancher son cerveau » comme on dit. J’ajouterai même qu’imbibé ça passe encore mieux (dans la série “J’ai testé pour vous…”).

Rien de bien sérieux bien entendu mais la production a tout de même fait des efforts sur les effets spéciaux. Énormément de scènes sont tournées en fond vert mais ces scènes sont de très bonne qualité pour un film qui a peu d’autres ambitions que d’amuser.

Tipeur