Censure : Ma 1ère confrontation qui est allée beaucoup trop loin…

serre-les-fesses-fistiniere

Depuis que j’écris sur le web je pensais être bien loin des grands blogueurs, créateurs de buzz ou journaux à scandale. Je ne pensais pas qu’un jour on tenterait de me censurer et surtout je ne m’attendais pas à ce que cette histoire aille si loin (jusqu’à remonter dans mon environnement professionnel).

Sans citer le sujet ni les interlocuteurs (et inutile de demander de qui il s’agit) voici ma première expérience de censure face à une entreprise qui faute d’arguments ou de répartie décide d’attaquer plutôt que transformer toute cette histoire en élément positif…

Tout a commencé quand j’ai parlé d’un produit (assez peu connu du grand public soyons honnête) et que j’ai annoncé que celui-ci ne marcherait jamais et allait crever dans l’oubli général. L’article était argumenté et expliquait en détail le fonctionnement du produit et ses inconvénients…

  • First contact : Direct sur le mail pro !

Trois jours plus tard, au bureau, je reçois un mail d’un expéditeur que je ne connais pas et en objet la mention de mon blog…
Bien que je ne me cache pas, j’écris quand même sous un pseudo mais je suis facilement retrouvable sur le net.
Ce point étant précisé je ne devrai pas être choqué de recevoir ce type de mail mais mon mail pro est à priori non référencé et seuls nos clients, partenaires et fournisseurs y ont accès.

Dans ce fameux mail, l’expéditeur me précise que mon article était biaisé, qu’il avait un parti pris (bah oui, c’est un blog perso gars) et qu’il n’était pas d’accord sur la conclusion. Mais surtout, il semblerait que le fameux gars connaisse du monde dans ma boite car apparemment travaille avec certaines entités et là… j’ai senti le vent tourner.

En temps normal, je suis quelqu’un de plutôt sympa, l’article aurait été rédigé par un autre pote, il l’aurait envoyé chier et en aurait rajouté une couche en publiant le mail… Mais je ne suis pas comme ça…

En lui précisant depuis mon mail perso que cela n’avait pas de lien avec mon entreprise je lui ai accordé un droit de réponse en modifiant mon article (plutôt sympa non ?).

dicaprio-meme-jesus-hobbit

  • Les commentaires jettent de l’huile sur le feu…

Forcément quand tu modifies un article (dont le titre) ça se voit, et cela a attiré de le regard de quelques curieux dont des personnes connaissant le fameux produit. Du coup, 3,4,5 commentaires négatifs sont postés appuyant la première version de l’article…
La personne m’ayant contacté a bien essayé d’y répondre directement via les commentaires du blog, mais il ne semblait pas avoir les arguments pour lutter…

  • Un collègue t’appelle pour te parler du gars

Il n’y a que 3 personnes qui connaissent mon blog au bureau, du coup quand un collègue d’un autre service m’appelle le lendemain de cette histoire et me dit “hey t’as un blog ? Faudrait que je te dise un truc…” j’ai senti un truc qui n’allait pas…

Et je vous l’annonce dans le mille, le fameux gars pas content a appelé d’autres personnes de mon entreprise (en les informant de l’existence de mon blog, cool cool cool) en leur précisant que cela pourrait avoir des conséquences pour leur relations professionnelles ainsi que mon emploi…

dicaprio-meme-inception

  • 2 solutions : Se battre ou Tout lâcher

Vous l’aurez deviné (sinon vous en auriez entendu parler), j’ai une petite bite… Je n’ai pas souhaité me battre pour trois raisons :
1/ Je tiens à mon taff que j’adore et où je m’épanouis
2/ Je ne suis pas sûr de pouvoir gagner un procès quelconque sans parler du fait que je n’en n’ai pas les moyens…
3/ Je ne suis pas un bagarreur, si l’article de base était très tranché, il est vrai qu’il était “indirectement” lié à mon travail… et j’aurai pu me griller professionnellement

Du coup, j’ai tout supprimé : l’article et les liens sur les réseaux sociaux (à la demande du gars) sans parler du déréférencement de toute mention de la marque sur mon blog…

petite-bite

  • Liberté d’expression

Avec du recul, qui me permet aujourd’hui d’en parler, je me dis que j’aurai aimé me battre pour mes convictions mais cette entreprise n’avait pas grand chose à perdre car son avenir est déjà tout tracé grâce à de nombreux partenariats bien ficelés, donc même avec un effet Streisand j’aurai plus eu à perdre que ces personnes…

L’autre problème auquel sont confrontés de nombreux blogueurs qui sont attaqués par des marques ou des personnes célèbres c’est la liberté d’expression :

Qu’elle est la limite entre diffamation et critique ? A-t-on le droit de critiquer tout et n’importe quoi ? Les critiques ne doivent-elles être que positives pour plaire à une marque ? (question con…)
Le pire étant quand on pense être dans son bon droit, que l’on pense avoir faire un article pas trop bête, argumenté et qui même s’il met une entreprise mal à l’aise reflète la réalité.

  • Seule la communauté pourrait contre-attaquer

A l’image de ce qui vient de se passer avec linkeo, on se rend compte que la seule contre attaque réellement efficace est de détruire l’entreprise adverse, de lui porter un tel coup, que les clients, partenaires ou fournisseurs n’auraient plus envie de travailler avec eux mais encore avoir une communauté suffisamment réactive sur un produit assez connu du grand public…