[Interview] Christopher Judge

CJudge

Salut à tous, c’est encore Chris qui vient apporter son lot quotidien de vidéo et d’interview de people trop classe!
Aujourd’hui c’est Christopher Judge qui a bien voulu tenir mon “micro”, en compagnie de ma charmante comparse Jessica (et Dieu sait que je serai perdu sans elle) qui se retrouve en tête à tête avec le Teal’c.

Cette vidéo est entièrement en version originale non sous-titrée (trop la flemme de les rajouter à la main cette fois). Donc pour cette fois, vous pourrez trouver la trad complète dans la suite de l’article… Attention il parle beaucoup !


Jessica : Bonjour tout le monde ! C’est Jessica en compagnie de Chris Judge. Bonjour Chris !

Christopher Judge : Bonjour !

Jessica : Comment allez-vous ?

Christopher Judge : Bien, merci !

Jessica : Vous avez peut-être reconnu Chris grâce à Stargate SG-1. Ou peut-être pas ? Peut-être pas ! Alors Chris, que pensez-vous de la convention jusqu’à présent ?

Christopher Judge : Je l’adore. J’adore rencontrer les fans et les remercier pour leur soutien depuis tout ce temps. C’est important pour moi.

Jessica : Quelles sont les différences notables entre une conversation comme celle-ci et une de ces immenses conventions comme celles de Los Angeles ?

Christopher Judge : Y’en a pas tant que ça en fait. En dehors du nombre de personnes, évidemment. C’est étonnant que la Syfy ai fait une percée grâce aux nouveaux média et qu’on nous considère un peu comme bizarre.

Jessica : Mais tendance !

Christopher Judge : Ouais ! Tout le monde est adorable et très amical. On ne voit jamais de bagarres dans une convention !

Jessica : A moins qu’il y ai vraiment un très gros souci.

Christopher Judge : Exactement ! Ah sauf pour la première de X-Men il y a eu une personne poignardée à Comic Con.

Jessica : Non ?! Sérieusement ?

Christopher Judge : Si, si ! Je crois que c’était X-Men. C’était soit ça ou The Dark Knight, je ne me souviens plus. Mais c’est le seul incident dont j’ai pu être le témoin.

Jessica : Pouvez-vous nous faire part de quelques un de vos meilleurs et pires souvenirs sur vos tournages ?

Christopher Judge : Wow. L’une des choses que j’ai préféré, et ça, c’est en tant qu’individu ; c’est sur le tournage de The Dark Knight quand Christian Bale est arrivé sur le plateau en mode Batman. C’était un des moments les plus cool de ma vie.

Jessica : « Ah ouais, ça déchire »

Christopher Judge : Mais totalement ! Ça et les 8 camions de catering que nous avions.

Jessica : 8 ? Pas possible !

Christopher Judge : C’était la plus grande flotte de camions de catering que je n’avais jamais vue. Et délicieux en plus. Mais concernant Stargate, nous avons eu des tas de moments mémorables. Je crois que la semaine sur laquelle nous avons travaillé sur l’épisode 200 était probablement la plus amusante que j’ai passée de toute ma vie sur un plateau. De la joie, on faisait la fête pour célébrer ce 200ème épisode et tout le monde sur le plateau, quel que soit son rôle, qu’il soit ingé son, producteur, acteur ; tout le monde était égal et c’était un moment parfait.

Jessica : Même si c’était une période très intense pour vous.

Christopher Judge : Oh oui. Ça l’était pour tout le monde. En gros c’était 5 épisodes en un mais tout le monde faisait son boulot avec le sourire et un verre à la main donc c’était vraiment une période géniale.

Jessica : Y a-t-il des séries que vous suivez en ce moment ? En dehors de The Big Bang Theory parce que vous portiez ce super t-shirt Bazinga hier.

Christopher Judge : Ah oui, j’adore The Big Bang Theory.

Jessica : Qu’est-ce qui vous plaît dans cette série ?

Christopher Judge : Le mélange d’infos réelles et la comédie. C’est écrit de façon absolument brillante, c’est joué de façon brillante, la camaraderie de l’équipe est visible. C’est une demi-heure de plaisir.

Jessica : Et puis les gens peuvent se retrouver dans les personnages dans leur vie de tous les jours. Est-ce que vous vous verriez jouer un petit rôle dans cette série, ne serait-ce qu’un petit cameo ?

Christopher Judge : Oh, j’ai déjà écrit l’épisode ! Ça fait 3 ans que je veux faire une apparition dans cette série !

Jessica : Y a-t-il d’autres séries dans lesquelles vous aimeriez faire une petite apparition ou avoir un rôle plus conséquent ?

Christopher Judge : Oh oui ! Homeland, True Blood, Dexter, American Horror Story, The Walking Dead, The Newsroom.

Jessica : Quasiment tout en fait?

Christopher Judge : Non, non ; je suis très spécifique dans les shows que je regarde toutes les semaines et ceux-là, ce sont ceux que je ne loupe pas !

Jessica : Comment trouvez-vous le temps de regarder toutes ces séries ?

Christopher Judge : TiVo (NDLR : un magnétoscope numérique à disque dur). Ça a changé ma vie. Je sais du coup que puisque je suis ici, ma femme enregistre… euh quel jour on est ? Dimanche. Donc The Walking Dead ce soir. Et je serai de retour lundi donc à temps pour The Big Bang Theory jeudi. Ah et puis elle va aussi m’enregistrer Family Guy ! Donc c’est notre temps à nous quand on regarde ces séries ; on met les enfants au lit et on se créé ce temps.

Jessica : Oui et puis vous avez besoin de ça puisque vous êtes très souvent en déplacement.

Christopher Judge : Absolument.

Jessica : Pouvez-vous nous parler de votre premier jour sur le plateau de SG1 ?

Christopher Judge : Amanda, Michael et moi avons déboulé sur le plateau et avons été impressionné. C’était un peu comme les shows d’Epix de la chaîne MGM ; à l’ancienne. J’avais déjà une expérience honorable quand j’ai commencé SG1 mais je n’avais jamais été sur un plateau de cette envergure. C’était véritablement bluffant, entre les salles du trône, les chambres des esclaves, les salles des pyramides… Et les échelles étaient fantastiques. C’était un de ces jours où tu inspirais profondément en te disant « Allez, c’est parti ! »

Jessica : Pouvez-vous nous dire ce que vous avez aimé et ce qui vous a déplu dans l’évolution de Teal’c tout au long de la série ?

Christopher Judge : J’ai aimé sa discrétion au début de la série. Nous en avions parlé avec les producteurs et il a un petit peu parlé pendant les premiers épisodes suivant le pilote. Et j’ai eu une conversation avec Brad et Jonathan (NDLR : Wright et Glassner) et je leur ai suggéré l’idée de le faire parler un peu moins parce que ça rendait tout ce qu’il disait pertinent et important. Et puis arrivé aux saisons 4 ou 5 j’ai trouvé qu’il ne parlait plus assez ! Alors à la saison 7, il est devenu cette sorte de figure d’autorité. Mais j’avais oublié que plus ton personnage parlait, plus tu avais de texte à apprendre ! Et puisque je n’avais pas fait ça depuis longtemps, j’ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain de l’apprentissage. Je me souviens d’une scène en particulier qui était une proche du discours d’Henri V en termes de texte. Ca m’a pris tellement de temps à l’apprendre ! Je me suis dit « mince, j’aurai peut-être du la mettre en veilleuse ». Mais la mémoire, c’est comme tous les autres muscles : tu l’entraînes et puis tu jettes un œil à ton script une ou deux fois et c’est dans la poche.

Jessica : Si une véritable équipe SG1 se formait après la découverte du porte des Étoiles, voudriez-vous faire partie de cette équipe ?

Christopher Judge : Ca dépend d’à quel moment dans ma vie. Si c’était avant mon mariage et la naissance de mes enfants ; oui. Mais le danger plus que probable qui viendrait avec, je pense que j’attendrai que mes enfants aient tous grandi, que ma femme en ai marre de moi…

Jessica : Ca arriverait ?

Christopher Judge : J’espère pas !

Jessica : Eh bien c’est tout pour nous ! Merci pour votre temps

Christopher Judge : Merci !

Jessica  Profitez bien de la convention.

Christopher Judge : Comptez sur moi.

Jessica : Et bon retour à la maison et bon visionnage de séries !

Christopher Judge : Merci beaucoup.

Chris

Téléchargement du descriptif en cours 89%. Erreur lors du téléchargement. Merci de réessayer ultérieurement