Humeur musicale #38 sur Amha : Expatriate

Hey mates! En ce dimanche automnal je me suis coiffé de mon akubra et j’ai chevauché de bon matin mon kangourou à travers le bush australien (no worries ce n’est pas dangereux) pour vous faire découvrir un petit groupe made in Oz : Expatriate. Si j’ai choisi de vous présenter ce groupe c’est bien entendu car leur musique m’a plu, mais également pour leur provenance (j’adore l’Australie) et parce que je trouve que la scène australienne/néo-zélandaise est assez peu présente dans nos contrés septentrionales.

Expatriate Band

Il est temps de vous présenter ce groupe fort sympathique. Expatriate s’est fondé en 2005 à Sydney ; il est formé de Ben King au chant et à la guitare, Christo Kollias à la batterie, Damian Press au clavier et à la guitare et Dave Molland à la basse. Ils sortent en 2006 un premier album In the middle of this qui n’est disponible qu’en Australie et Nouvelle-Zélande et qui rencontre un certain succès. Ils se décident donc à tenter de conquérir l’hémisphère Nord, et en mai dernier le premier EP des Expatriates intitulé tout simplement Home sort en France. Mais la conquête de l’Europe ne se fera pas sans passer par la scène, ils sont donc invité à faire la tournée de Placebo en tant que première partie. Ils vont d’ailleurs donner une série de concert en France en octobre et novembre prochain et vous trouverez toutes les dates sur leur Myspace. Coté musique, Expatriate vient de la scène rock indé très prolifique en Australie et s’inscrit dans la lignée des Midnight Oil ou INXS.

expatriate home

Comme à l’habitude, je vous propose maintenant d’écouter leur EP  Home et de découvrir le clip du single Killer Kat qui n’est pas sorti en France.

Quelques liens :

En faisant quelques recherches pour ce groupe je me suis rendu compte que beaucoup de groupes très connus provenaient d’Australie, je vous aie donc compilé une petite playlist de quelques groupes australiens. Écoutez bien, je suis sur que vous ne vous doutiez pas de la provenance de certains de ces groupes. J’ai hésité avant de mettre le dernier titre mais les boys band font parti de la culture musicale des années 90, même si c’est mauvais.

AW

AW

The anonymous writer, l'écrivain anonyme, tellement anonyme qu'il n'écrit rien.

Les derniers articles par AW (tout voir)