Start-Up : Polar dans l’univers du Bitcoin

start-up-serie-martin-freeman-amazon-crackle

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas écrit, il faut dire que j’ai beaucoup de choses à faire nouveau travail les enfants tout ça… la vie quoi !
J’ai récemment découvert une série dont peu de personnes parlent et qui pourtant est assez raccord avec l’actualité, il s’agit de la série Start-up créée par Ben Ketai

Alors des séries sur la création de start-up on en a vu beaucoup récemment entre Silicon Valley ou Halt and catch fire et même dans une moindre mesure The Big Bang Theory (bon ok…  je pousse un peu) la production télévisuelle a un petit engouement sur les scénarios mettant en avant des geeks créant une application, un logiciel ou du matériel informatique qui va révolutionner notre société.

La série start-up tente de surfer sur cette vague mais on l’adaptant au format policier (à la sauce américaine évidemment).

En effet plutôt que de cibler un public de geeks Start-up sur fond de problèmes sociétaux met en place des personnages aux ambitions complètement différentes pour arriver à la fameuse création de cette start-up.

À l’origine on aura forcément une développeuse (logique), Izzy (Otmara Marrero) mais plutôt de partir dans le cliché de la grosse geek c’est plutôt l’entrepreneur révolutionnaire en mal de reconnaissance qui va être mise en avant.
Elle va très vite rejoint par un ex banquier Nick (Adam Brody) dont le père est un parrain de la mafia qui veut blanchir une partie de l’argent que son père lui a légué, mais surtout celui-ci a envie de repartir de zéro et croit réellement au projet de Izzy.

On a un caïd d’une communauté haïtienne à Miami, Ronal (Edi Gathegi) qui veut réellement faire changer les choses pour ne plus être dépendant des grands établissements financiers et faire évoluer sa communauté pour notamment la faire sortir de la violence et des trafics en tout genre.

Enfin on a un enquêteur financier du FBI complètement ripoux interprété par Martin Freeman. Lui c’est vraiment le ripoux de chez ripoux (du moins il est introduit comme tel) et sans vous spoiler, le personnage prend une tangente assez rare dans ce type de films (un rôle à hauteur de l’acteur, bien qu’un peu trop mélodramatique à mon goût).

Il est d’ailleurs étonnant que le mélange des caractères arrive à trouver un point d’entente (ce qui n’est pas du tout le cas soit dit en passant) et met énormément de temps à se mettre en place.
Mais c’est justement ce qui fait le piquant de cette série de voir comment différentes ambitions et caractères que tout oppose vont se réunir sur fond de création d’une start-up.

Ce qui m’a également plu c’est que la série suit une actu que je suis pas mal en parlant de Bitcoin et de monnaie électronique !
D’ailleurs tout l’enjeu et toute la réflexion de la série tourne autour de cette monnaie électronique révolutionnaire qui échappe aux institutions financières et permet donc à des mafias de subsister mais à l’inverse comment elles vont permettre à certaines personnes de s’enrichir voir à des communautés de développer quelque chose de nouveau.

La mise en scène est intéressante notamment parce que les personnages sont tous plus ou moins torturés (on aime ou pas) et met en place une lourdeur devant la caméra (et quelques longueurs) qui permet de valoriser le mal-être des personnages principaux.

En bref Start-up est une série originale qui même si sur le fond ne renouvelle pas totalement le genre, tente de mélanger différents styles sur fond de polar high-tech.

À voir si vous êtes fan de Halt and catch fire.

 

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.

Les derniers articles par jayer (tout voir)