Avis sur le roman ready player one

Ready-playerone fan art

Cela faisait longtemps que (je n’avais pas écris un article dont l’intellect ne dépassait la crotte de chien sur laquelle j’ai marché) je ne vous avais pas parlé de mes lectures.
A ça il y a deux raisons : la première est que je ne lisais plus grand-chose et la deuxième (raison de la première, vous suivez ?) c’est que je n’avais pas trouvé grand-chose de palpitant à lire. Mais c’est fin juin après avoir découvert la bande annonce du prochain Spielberg que mon cœur à chaviré… Chaviré dans un débat émotionnel et une envie non justifiée et purement geek de lire le roman dont il sera adapté : Ready Player One d’Ernest Cline Tout d’abord, je pense que le court teaser du film de Spielberg va vous mettre l’eau à la bouche…

Geekland

En 2045 le monde est pollué, surpeuplé et en pleine crises énergétiques… Les gens n’ont plus goût à la réalité et se réfugient dans la réalité virtuelle, l’OASIS un immense univers virtuel où vous pouvez devenir ce que vous voulez. Un jour James Halliday le créateur de l’OASIS meurt et laisse un testament sous forme d’énigme où 3 clés sont à trouver. Celui qui récupérera les 3 clés héritera des 200 milliards de dollars d’héritage et du contrôle de l’OASIS. 5 ans après cette annonce nous suivons le quotidien du jeune Wade alias Parzival qui consacre le plus clair de son temps à chercher des indices pour trouver les clés de Halliday.

ready-player-one-couverture-alternative-fan-art

Ambiance geek & références des années 80-90 Ready player one est un petit bijou de références pop et de culture geek : ciné, télévision, musique, jeux vidéo, jeux de rôles, bandes dessinées… tout y est ! Le synopsis et le postulat de base ne sont qu’un prétexte pour rendre hommage à toute la culture des années 80 pour lequel l’auteur et le héro fictif vouent un amour sans fin.

Si certaines références auront du mal à être interprétées par les plus jeunes d’entre vous (faute de les avoir connu) le livre se veut être une sorte d’hommage et d’almanach permettant de vous immerger dans cette ambiance. Encore mieux, le héros vivant en 2045 nous avons également tout un tas de technologies (mais pas trop) nous immergeant dans son quotidien. Ce qui est amusant (ou pas), c’est que la réalité virtuelle imaginée par l’auteur est parfaitement plausible dans quelques années et le livre se veut être une alerte se notre futur.

reference-films-cultes-geeks-ready-player-one

Il n’y a pas une page du roman sans la citation d’une oeuvre geek des années 80-90

En effet, crise énergétique, jeunes reclus dans la réalité virtuelle, domination des grandes sociétés technologiques, espionnage de la vie privée… Bien qu’étant de la science fiction, Ready Player One est suffisamment réaliste pour être un roman anticipateur où les gens se recluent dans al réalité virtuelle à l’époque où tout était beau…

Mon humble avis sur Ready Player One

Ready-player-one-couverture-roman

Sorte de puzzle géant rendant hommage aux geeks des années 80 et à la culture des années 90, Ready player one est un roman d’anticipation mélangeant habilement la science fiction et culture pop. Le nombre de références citées dans le livre sont incalculables et c’est ce qui vous excitera le plus en imaginant les voir au cinéma sous la houlette de Spielberg… Mais c’est aussi ce qui vous fera peur car il sera difficile d’obtenir tous les droits. Si la résolution des énigmes vous intriguera c’est surtout la course poursuite avec les autres concurrents qui vous mettra en haleine. Je regrette que l’auteur use de quelques artifices du jeu vidéo pour faciliter certaines phases du roman mais après tout… on est dans un monde virtuel ? Ready Player One (déjà un best seller) va a coup sûr devenir un élément culte et une référence dans le style mélangeant SG et Rétro et en inspirera probablement plus d’un.

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.

Les derniers articles par jayer (tout voir)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0