Test du drone Xcelsior de Silverlit : probablement le meilleur rapport qualité prix du moment !

rone-silverlit-excelsior-camera-wifi-vr

Je vous en avais déjà parlé il y a quelques temps, vous savez que je me passionne pour les drones. j’ai suivi avec enthousiasme la course de drone à Paris et c’est avec une certaine frustration que je me suis rendu compte que jamais je ne dépenserai 500€ (minimum) pour faire comme ces dronistes et mettre des lunettes connectées pour piloter leurs gadgets comme s’ils étaient dedans… Mais ça c’était avant l’arrivée de Silverlit qui vient littéralement casser les prix pour mon plus grand bonheur !

C’est donc avec une certaine joie (et appréhension disons-le franchement) que j’ai pu tester le drone Xcelsior de Silverlit.
Commençons par les spec techniques :
– 998g
– 64 x 33,2 x 13,5 cm
– Caméra 720p avec stabilisateur d’image 360°
– radio 2.4Ghz.
– Gyroscope 6 axes 4 canaux pour vol en extérieur.
– Contrôle vertical de la caméra à distance à 90°.
– Wifi intégré pour retransmission en temps réel de la vidéo sur Smartphone via une application Gratuite (Apple ou Android).
– Port carte Micro SD non incluse.

Et je vous donne le prix public conseillé : 120€ (OUAIS !)

A chaud vous pouvez vous dire que 120€ c’est une somme, mais maintenant regardez les autres modèles de drones en magasin ou sur internet et comparez.
Xcelsior de Silverlit est probablement le meilleur prix pour un drone de cette taille proposant une caméra avec stabilisateur (c’est important je vous dis pourquoi après) avec contrôle 360°/90°.

radiocommande-silverlit-xcelsior

Ok sur le papier, mais ça vaut quoi en pilotage ?

Prenons le joujou en main : Quand vous ouvrez la boite et si vous n’avez pas l’habitude vous verrez que le drone est imposant mais également très léger malgré tout ce qu’il embarque. La radio commande est également massive mais tient bien en main. Elle est équipée d’un support pour téléphone (universel) et se synchronise instantanément avec le drone (il suffit de mettre les joysticks en position diagonale bas et c’est immédiat).
L’application téléchargée sur votre smartphone (Android pour moi) se connecte en 1 seconde à votre drone qui émet un signal wifi auquel vous vous connectez. L’interface est ultra basique mais a-t-on besoin de plus : paramétrage / enregistrer (photo/vidéo) / diffuser (streaming via le net et la 4G de votre smartphone) que demander de plus ?

Je démarre le drone, il est nerveux (trop) je trouve cela étrange (ou pas) et je remarque qu’il y a un mode “calme” permettant une manipulation plus souple des gaz (ce qui conviendra mieux si vous jouez en intérieur). Je règle les rotors et la magie s’opère…

Le drone est stable (beaucoup plus que les petits auxquels je suis plus habitué) il se manipule comme n’importe quel drone de la marque. Mais la grande nouveauté pour moi est le fait de ne plus regarder le drone mais l’écran  au dessus de la radiocommande. Le réflexe de lever la tête revient sans cesse et il est difficile de ne pas être tenter de regarder son joujou s’envoler.

boite-drone-silverlit-xcelsior

Heureusement il y a un cardboard dans la boite !
Si vous avez déjà un casque VR mobile je vous invite à le mettre et à tester le pilotage du drone Xcelsior avec votre casque. Plus qu’un jeu c’est de nouvelles sensations de pilotages !
Je vous rassure, si vous n’avez pas de casque VR Silverlit a pensé à tout en vous fournissant une cardboard (carton à plier/découper) dans lequel vous poserez votre smartphone et que vous mettrez sur votre tête !

Le challenge du pilote

Le pilotage à la caméra et non plus à la vue change complètement la donne, vous pilotez réellement votre drone car vous  voyez comme si vous étiez dedans.
C’est un vrai défi pour n’importe quel droniste amateur et je comprends l’intérêt de ces compétitions de drone et leur difficulté. Pour la première fois cette façon de piloter est abordable pour le grand public et surtout ne nécessite pas de bidouillage ou de réglage compliqués (si c’est ce que vous cherchez pour débuter).
Le drone Xcelsior de Silverlit ne souffre que d’un point faible… son autonomie (environ 10min) ! Je vous invite alors à commander 2 ou 3 batteries supplémentaires pour profiter de votre drone sans frustration le temps de quelques vols.

NB: pour le moment j’ai un peu honte de ma façon de piloter ce drone alors j’attends de me faire la main pour vous publier une petite vidéo 😉

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.

Les derniers articles par jayer (tout voir)