Comment résumer 4 saisons de Game of Thrones dévorées en moins d’une semaine…

game-of-thrones-joke-only-dads-will-find-funny

Bien que nombre de mes amis sont fans inconditionnels de Game of Thrones (le Trône de fer aka GOT), je n’avais jusqu’alors jamais eu l’occasion de suivre cette série.

Attention cet article recense quelques spoils si vous n’êtes pas à jour dans la série

A dire vrai, cela fait déjà quelques années que je ne suis plus aucune série TV, par manque de temps ou d’intérêt. J’ai essayé de lire le roman, je n’ai pas pu aller au delà des cent premières pages.
C’est finalement en me baladant à la Fnac un soir que je me suis décidé de me procurer un coffret des saisons un à quatre, sans grande conviction vous me direz. Mais étant un panier percé, c’est soit 80 euros pour un coffret, soit une pipe à l’autre bout de la rue par une thaïlandaise en mal du pays. Je suis allé contre ma nature et ai opté pour le pack bluray.

Tyrion-Peter-Game-of-Thrones-mastercard

GOT, c’est donc l’histoire d’une famille, les Stark qui…

Non, pas possible, ils meurent trop rapidement, ou se retrouvent tous mutilés, prisonniers, etc…

Donc GOT c’est l’histoire d’un roi, nommé Robert B…

Non, lui aussi il crève…

game of thrones putes assassinees

Typique !

Donc GOT, c’est l’histoire d’un gugus nommé Joffrey, une espèce de chiure à tête blonde (il ressemble à James d’ailleurs, vous trouvez pas ?)…

Non, je risquerais trop de me faire emasculer si je continue dans cette voie là…

Donc GOT, c’est l’histoire d’un nain…

Non, on va croire que je raconte une blague de cul (quoique…).

A voilà une idée originale, GOT c’est l’histoire d’un connard qui baise sa connasse de soeur…
Non, on va croire que je fais le récit d’un scénario de Confession Intime au sein d’une famille de Picardie…
Donc GOT, c’est l’histoire d’un blondinet qui vend sa soeur à barbare longuement chevelu avant de finir avec un sceau d’or sur la tête…

Ah… C’est presque ça, mais on y est pas encore.
Ah je sais ! Games Of Thrones, c’est l’histoire d’un royaume qui regroupe sept couronnes qui veulent toutes se partager le Trône de Fer.

Enfin… Games Of Thrones c’est…

Game-of-Thrones-Hodor-character

GOT c’est l’histoire d’un royaume, dans un monde très médiéval, avec un peu de chevalerie, un peu d’honneur, et surtout beaucoup de magouilles politiques, des assassinats à tour de bras, du sexe à n’en plus finir. Des joutes verbalo-politique d’une intensité quasi équivalente à des scènes de guerre et de batailles où bras, tête et jambes volent en morceaux.
J’avais adoré la série Rome (trop courte à mon gout, seulement deux saisons). GOT saurpasse de loin cette série par son sens de la cruauté. Ne vous attachez à aucun personnage, ils finissent tous par mourrir, généralement trahis par leurs plus proches amis. Les héros n’existent pas, ils finissent tous également par mourrir bêtement et violemment.

La série présente des ses premières minutes un aspect fantasy (que ce soit par la vie du Mur, les pouvoirs de Bran, ou encore les dragons de Daenerys), relayé quasi constamment au second plan par rapport aux intrigues politiques et militaires.

C’est également une série qui montre à quel point la vie est fragile, et ne tient qu’à un fil, pour les plus faibles comme les plus puissants. J’en prends pour exemple la vie des Starks, de Khal Drogo, Theon Grejoy, Jaime Lannister, ou encore Oberyn Martell. Je ne me permettrais aucun spoil, par respect pour ceux qui n’ont encore pas eu l’occasion de lire les romans ou de mater la série, mais à sa façon HBO et Georges R. R. Martin nous livrent presque une leçon de vie.
D’un point de vue philosophique, et cela n’engage que moi, GOT c’est l’occasion de comprendre ce qu’ils se passerait si l’on revenait à la monarchie, avec le pouvoir dans la main d’un seul homme. Que les royalistes aillent soutenir le cruel Joffrey Baratheon, tentent une alliance avec les Frey ou encore les Grejoy pour retourner le pouvoir, ou un complot avec Lord Baelish, on en reparlera ensuite.

On est donc très loin d’une simple série pastiche du Seigneur des Anneaux.

GOT est un chef d’oeuvre à part, une série incontournable pour peu que vous ayez les c… accrochées pour supporter la cruauté des personnages et du scénario.

Jojo, Prince des Putes et du Bitume