Je bois du café, je suis un homme !

 cafe breaking bad

Le café, cette boisson si singulière que tout le monde consomme autour de moi…Il aura fallu 30ans pour que j’en boive, mais pourquoi ?
Loin des besoins en caféine, je n’ai jamais ressenti le besoin de boire un truc comme de l’energy drink ou du café pour rester éveillé même en cours. Un bon jus d’orange m’aura toujours plus attiré qu’un café…

cafe 2

Étrangement j’adore le goût du café, dans des desserts, les glaces et mêmes les gâteaux mais je n’ai jamais été un appréciateur de café (trop amer probablement).

  • 2001 – vomito

vomi

En dernière année de lycée lors d’une partie de jeu de rôle chez un ami, Furfur nous avait prodigué un café maison… que j’ai vomi instantanément.
La légende veut que se café fût torréfié à la force de ses pieds nus un soir de pleine lune dans la forêt de Fontainebleau mais mes amis pensent plutôt que je suis une tapette (sans offense) pas capable de boire un café comme un homme.

cafe futurama
Du coup , je n’ai pas bu un seul café en 15ans, jusqu’à cette année où un groupe de collègues ayant l’habitude de prendre leur petit “cawa” m’ont entrainé dans leur vice…

  • 2015 – café is the new clope

cafe

Tous les midis (ou presque) la plupart de mes collègues prennent leur café. Rituel ou réel besoin, je vous avoue que je me suis laissé prendre au jeu notamment avec des cafés dis “liégeois” (avec de la chantilly dessus… genre café gourmand :D). Et puis j’ai fini par passé au café “expresso” classique, comme tout le monde.

Le “tu prends un café ?” est désormais devenu synonyme de petite pause, il est vrai que bon nombre de mes amis et collègues ne fument presque plus (à part les vapoteurs fous qui en ont deux et vapotent au taff (notez le subtile jeu de mot)).

coffee_time_futurama

N’ayant jamais été un fumeur, j’ai souvent été “exclus” (je vais pas vous jouer la causette) mais là je ressent une nouvelle forme de lien social, le coffee-link si vous voulez.
Maintenant je peux moi aussi dire “hey tu prends un café ?”

  • Le piège de l’addiction

Il est vrai, que le café peut donner un petit coup de peps à la journée, moi qui ait toujours été plus vitamines et jus de fruits, cette nouvelle drogue n’était pas sans me déplaire. Mais le risque est d’être comme certains, totalement accro au café et de ne plus pouvoir rien faire sans avoir sa dose (vous les connaissez les gens qui disent “il me faut un café sinon je peux pas commencer la journée). Bon, j’en suis pas encore là, mais je me connais (je suis comme ça le midi avec mon Coca).

cafe3

Bref, je bois du café, je suis un homme !

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.