[Coup de gueule] Marre du sexy dans les mangas #Filles #Boobs #Shonen

fairy-tail-manga-sexy

Je dois vraiment me faire vieux mais je viens de passer un cap où quand je vois une héroïne de manga se faire dénuder ou montrer ses “attributs”, ça me blase… Pire, cela devient un indicateur de perte de qualité du manga que je lis et me donne presque envie de l’arrêter ! Suis-je devenu un vieux con ?

Cela fait quelques temps que je rumine mais un post sur Facebook de l’ami DamonX m’a fait tilt :

manga-sexy

On peut voir ce type de produits de deux façons :
1/ Un jeu avec des filles qui se battent (et qui sont sexy)
2/ Encore une exploitation de personnages que l’on va dénuder pour vendre à l’adolescent en rut
Précisons que l’ami DamonX adore les jeux japonais de façon générale et du coup ne voit pas forcément le côté “perv” du genre…

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude, les japonais mettent TRES régulièrement leurs héroïnes dans des positions douteuses, que ce soit pour des illustrations ou au cœur de l’histoire. C’est dans leur culture, c’est présent partout mais de façon générale, ça ne dépasse que rarement les limites de l’érotisme (une façon de visualiser le fantasme du lycéen qui veut passer le cap).

Quand c’est lié à l’histoire ou à l’ambiance du manga, cela me gêne un peu moins (je me souviens du manga Video Girl Ai), en revanche quand cela vient “nuire” à la lecture par des poses lascives qui n’ont aucun intérêt avec la lecture bah… ça commence à m’énerver.

C’est par exemple le cas dans Fairy Tail ou plus récemment Seven Deadly Sins que je lis également. Voir les personnages féminins se faire dévêtir tous les trois chapitres n’apporte strictement RIEN, les auteurs son capables de faire des planches magnifiques mais se cantonnent à faire des doubles pages pour montrer des bouts de seins.
Pire, même des mangas comme One Piece qui étaient exempt de toute approche érotique commence depuis quelques volumes à jouer le jeu de cette tendance qui n’est pas nouvelle.

one-piece-nami-manga-sexy

Ok Nami a bien mûri en quelques années, mais était-on obligé de passer par là ?!

Oui, je fais le vieux con… mais je me suis posé avant de râler ! En effet, quand je relis des mangas comme Dragon Quest la quête de Daï (Fly) ou Dragon Ball il y a bien quelques légères allusions (notamment des bouts de culotte) mais qui à l’inverse de One Piece ou Fairy Tail disparaissent avec l’avancée de l’histoire (les auteurs ont tranché qu’ils n’en avaient pas besoin, les fans se satisfaisant de l’histoire principale).

Qu’est-ce qui a changé ?

Pourquoi les auteurs japonais se sentent-il obligés de balancer des nichons dans leurs histoires ?! La cible de ces œuvres est-elle à ce point frustrée que l’histoire ne suffit plus ?
Heureusement, tout le monde ne joue pas ce jeu, de nombreux shonen ne tombent pas vers la facilité : One Punch man, Assassination Classroom ou My Hero Academia font actuellement parti des tops des ventes sans passer par la case #Boobs.

bulma dragon ball sexy

Bulma ton premier personnage sexy
(qui après relecture est franchement classique)

Suis-je devenu un vieux con ? Mes goûts ont-il évolué ?

Possible, mais je persiste à dire que la boobification des héroïnes s’est accentuée ces dix dernières années (époque post GTO / Get Backers) et que cela me perturbe dans mes lectures…

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.