[JDR] INS/MV ramené d’entre les morts

COUV_INTERIEURE_VISUEL_WEB_BD

Que le rôliste qui n’a jamais joué a INS/MV me jette la première pierre !

Outch ! Pas si fort.

Blague à part, si vous vous intéressez à la scène prolifique du jeu de rôle français, vous connaissez sûrement In Nomine Satanis / Magna Veritas (bien souvent “acronymé” INS) : JDR crée par CROC en 1989, vous y incarniez anges ou démons se frittant joyeusement la gueule dans notre belle France des année 90-2000.

INSMV

Monument du JDR “à la française”, le ton décalé et irrévérencieux de l’univers et le second degré sous fond de lutte divine a su séduire toute une génération de joueurs (dont je fais partie).
Le jeu a connu plusieurs incarnations, dont la 4ème se concluait par un “on ferme” et puis basta. Depuis 2006 (neuf ans déjà!), les nostalgiques versent donc leur petite larme avec une pensée émue pour tous ces moments de blagues crasses, calembours risibles et feux d’artifices de pouvoirs surpuissants autour d’une table avec ses amis.

logo

Eh bien séchez donc ces pleurs, car INS renaît de ses cendres ! Une toute nouvelle maison d’édition, Raise Dead la bien nommée, a convaincu CROC de sortir au plein jour la nouvelle version qu’il mijotait sous le manteau et vous la sert sur un plateau.

vignette-livre-de-base1

INS/MV : Génération Perdue est donc un reboot intégral de l’univers bien connu. Tabula rasa des années de background qui s’amoncelaient au portillon, on reprends (quasiment) les mêmes et on recommence…
En 2015 Anges et démons sont en mode “survivors”, disséminés en une multitude de petits groupes aux abois, déterminés à 1/survivre puis 2/dezinguer les zigues du camp d’en face.
Côté règles, si l’on garde les classique résultats 666/111 et autres saveurs de l’ancien temps, l’ensemble a été grandement simplifié pour laisser une part plus importante au roleplay et à la fluidité du jeu.

Je pourrais vous pondre des tartines sur toutes ces modifications, mais si vous êtes curieux allez directement jeter un œil à Ze Pitch, le doc Raise Dead qui explique tout… Sans oublier une magnifique nouvelle intitulée La Bifle, qui introduit (spongieusement) fort bien ce que peuvent être les premiers moments de la vie d’un être surnaturel dans la tête de CROC.

ZePitch

Tout ça pour dire que depuis aujourd’hui, INS/MV Générations Perdues est un projet au financement participatif hébergé sur le site de BlackBook Éditions, et que vous pouvez contribuer à ce que le jeu voie le jour tout en assouvissant vos besoins de rôliste consommateur, en allant au bout de ce lien !

Outre le coup de main symbolique que l’on peut apporter, les pledges sont assez simples : 40€ le livre de base, 70€ livre de base + 3 extensions prévues (a 15€ ca vous en fait une offerte), et 100€ si vous voulez le tout dans un beau coffret collector, avec ex libris dédicacé (limité à 666 exemplaires).

coffretetvisuels

On retrouve l’esprit potache du jeu avec les contributions plus “couillues” aux alentours du millier d’euros (pour les bienveillants mécènes) : CROC qui vient vous faire des pâtes ou passer l’aspirateur déguisé en wookie a domicile, ça vaut son pesant d’or. Pour un petit plaisir personnalisé plus modeste, 111 coffrets supplémentaires seront proposés avec un petit mot de CROC dans votre livre de règles. Toujours sympa de trouver des insultes en 4ème de couv’.

FAITS_DIVINS_couv1

Une des 3 extensions prévues pour le jeu

 

Bien sur, des cadeaux seront “débloqués” si le projet dépasse l’espérance de ses créateurs, comme l’écran de jeu offert aux backers par exemple.  D’autres surprises seront annoncées au fur et à mesure de l’évolution du financement, si ils pètent les scores.
Le jeu, imprimé en France (oui monsieur!), devrait sortir d’ici la fin de l’été prochain et se retrouver directement dans votre boîte aux lettres avec toutes les options qui vont bien.

Image01-Démons

“mamie la seringue” au travail… Ange ou Démon ?

A noter que si Raise Dead parvient à transformer l’essai, outre le suivi de la gamme INS/MV ils ont d’autres JDRs dans leur viseur éditorial, comme le classique BITUME du même auteur.

En bref, le financement s’étale sur un mois, et si vous souhaitez soutenir l’initiative et/ou vous faire plaisir en replongeant dans ce classique relifté par son propre auteur, il n’y a qu’une seule adresse : http://www.black-book-editions.fr/crowdfunding.php?id=7

Allez on se retrouve là-bas !