La Procrastination, cette malédiction.

Phantom of the Opera 25th Anniversary performed at The Royal Albert Hall

D’ordinaire c’est le genre d’article que j’écris sur mon blog (non ma vie ne tourne pas autour des trois pauvres articles que j’écris pour AMHA) mais là je me devais de le faire ici, sans pour autant piquer à Jayer ses Chroniques qu’on aime tous et toutes.

Dernièrement je suis atteinte d’une étrange maladie qui m’afflige : la Procrastination.

C’est une maîtresse exigeante qui demande un savant mélange de détermination et de paresse. D’un côté vous avez une envie phénoménale de vous atteler à un projet ou de consacrer des heures à quelque chose. Vous vous imaginez déjà dans le feu de l’action avec une musique de fou censée prouver votre détermination et bonheur. Et d’un autre…bah d’un autre vous vous trouvez à cliquer sur toutes les vidéos de cette chaines YouTube que vous venez de découvrir, en pyjama à 14h sur votre jour de congé. Non ?

Ah bah ça doit être moi alors.

Je vous présente Le Swag Pyjama !!!

Je vous présente Le Swag Pyjama !!!

Je ne vous cache pas qu’en ce moment j’ai deux obsessions : The Phantom de The Opera que j’écoute en boucle nuit et jour (la comédie musicale hein pas le film rococo de Schumacher) et dormir. Et pendant ce temps mon roman n’avance pas, mes critiques ronflent dans le tiroir numérique de mon ordinateur et ma pile de comics à lire prend la poussière. Et je ne vous parle pas des portes que je suis supposée avoir installé sur mes étagères depuis Août 2014 !

Ô satanée Procrastination qu’as-tu fait de moi ? Je suis ta chose, ton pantin soumis à ta force implacable !

Ou alors…Ou alors on se sort les doigts du cul comme le dirait l’autre. Et c’est là que je m’en remets à vous. Allez me chercher une corde et sortez moi du puit de ma paresse, par pitié !!!

Car aussi belle et pleine de promesses soit-elle, Dame Procrastination est vorace et d’ici peu me dévorera toute crue !

Si tu veux sauver Balzi fais étoile sur le clavier, sinon…sinon ta famille sera maudite sur 30 générations, dévorée par des pandas roux mutants 😀

brenda_becky

Super Balzi

Animal étrange résidant un peu partout dans l'univers, Super Balzi n'a de super que le nom. Mégalo, hystérique et carnivore elle s'enflamme pour tout et n'importe quoi et alors...plus rien ne l'arrête. (Source : National Geographic)