[Jeu-vidéo] Hidden in plain sight — de la parano jouissive !

Mais qu'est ce doooooonc ?! ...

Mais qu’est ce doooooonc ?! …

Amis du plaisir vidéo-ludique, je vous salue !

Souvenez vous … Il y a quelques temps on vous parlait encore de cette fameuse console de jeux : la Ouya ! … Mais si, vous vous souvenez forcément de cette console dite “Google” financée par Crowdfunding avec un aspect et une technologie très minimaliste qui nécessitait une connexion internet obligatoire, un partenariat avec Steam et des boites de jeux indépendants, des “DLC consoles” dont le principe était d’upggrader la machine en achetant des sortes de Bundles physiques … Oui ? … Non ? … Peut être ? …

Manifestement, cette dernière innovation du monde immense n’aura pas réussis à se percer un chemin et se donner un nom aux cotés des grands XBOX ou encore PLAYSTATION et NINTENDO. Mais, avant que cette dernière ne rejoigne le Panthéon des machines oubliées au coté du Virtual Boy ou de la Pipine, penchons nous sur une petite merveille retro de la console !

En effet, comme vous avez put vous en douter, la console de chez Google avait beaucoup misé sur l’aspect rétro et des jeux tous beaux tous neufs aux graphismes d’ “autrefois” sentant bon la NES ou la Megadrive … Mais en plus moderne.

Dans cet essor et renouveau que nous trouvons dans un retro-gamisme moderne (étrange terme, n’est ce pas ? ), Nous avons une perle rare : Hidden in plain sight ou traduit plus littéralement : caché dans un endroit visible. Étrange noms vous me direz ? Et bien non : il résume à la perfection la petite merveille que voilà ! Le principe est simple : un jeu basé entièrement sur le multijoueur local ; un concept un peu dangereux à l’ère du “online” mais qui peut porter ses fruits. Dans ce petit jeu, vous trouverez 5 alternatives de règles extrêmement simples.

Mais le principe général reste identique : sur un seul et unique tableau qui s’offre à tous les joueurs (et oui, sur du multijoueur local c’est plus pratique dirons nous), vous devrez au préalable … Trouver votre joueur parmi une multitude de personnages. avec un peu de jugeote et en essayant certains mouvements, vous arriverez bien à vous repérez parmi tout ce beau monde dont la plupart sont tout simplement des PNJ (dixit Bots, personnages incarnés par le jeu et qui n’ont aucune valeur).

Hidden in a sight place

Bon merde … Je suis lequel là ? … Ah lui ! … Ah non … Meeeeeerde …

Une fois cela fait, votre objectif alternera selon l’alternative de règles choisie : devriez vous franchir en premier lieu la ligne d’arrivée sur une “course mortelle” ? Ou bien voler des pièces sans vous faire repéré par vos petits camarades assis juste à coté de vous sur le mode “voleur” ? A moins que vous ne chercheriez à toucher les 5 statues ou tuer vos camarades dans le mode “Ninja” ? Ou encore assassiner tous ces maudits bots du mode “assassin” sans vous faire repérer par vos amis ? Peut être la dernière alternative qui consiste à assassiner les trois membres de la famille royale, ou de les protéger dans le mode “chevaliers contre ninjas” ? …
hidden in plain sight

Dans le mode “voleur” Une équipe “voleur” devra tenter de voler toutes les pièces de la salle tandis que l’autre “tueurs” cherchera à éliminer les voleurs N’oubliez pas qu’à chaque pièce volée, un signal sonore retentira mais il faudra attendre que le halo qui entour la cible de l’équipe de “tueurs” passe sur cette fameuse pièce volée pour qu’elle disparaisse de l’écran … Soyez tous vigilants !

Malgré le peu de variantes proposées, le jeu est extrêmement riche ! Le principe de base de vous mêler parmi cette nuées de bots et joueurs vous rappellera sans doute les heures passées au fond d’un canapé durant un samedi après midi à suer devant votre écran cathodique accompagné de quelques potes du Lycée à rigoler et jouer de quelques railleries ! La jouabilité est très grande, pour vous dire lorsqu’une soirée “jeux” est organisée à la maison, on passe forcément une partie de notre nuit face à cette perle. Un concept très novateur et très sympa pour les adeptes des jeux old schools autant pour les graphismes que dans le concept.
hidden in plain sight

Sans conteste, mon mode de jeu préféré ! Foncez droit devant ! … De toute manière, vous ne pourrez pas tourner dans ce mode là … Attention : les bots ne savent pas “courir” et vous n’avez qu’une seule balle …

 On a pu s’amuser à tester le jeu avec Jayer et je peux vous garantir de franches tranches de rigolades dans une parano jouissive ! Je vous recommande ce petit bijou au prix riquiqui de 5€ sur Steam ! (et oui, il n’a pas été adapté uniquement pour la Ouya).

Andrew Redstone

Non, non et re-non ... Je dis non ! ... Mon nom n'a strictement rien à voir avec Minecraft -même si je suis un fervent admirateur du jeu. Donc pour me présenter, car à ce qu'il parait, il faut se présenter, je suis Andrew Redstone. Musicien impliqué dans divers projets musicaux (Destructurhead, Hyperdump, Mir5 ...), je suis un touche à tout au niveau musical : guitariste, claviériste, chanteur, compositeur ... Je m'amuse aussi bien dans ce domaine qu'en photographie ou combat. Gamer qui passe plus son temps à acheter des jeux qu'à y jouer (le temps, une précieuse ressource qui me manque malgré l'Exp' et le loot' que j'ai depuis tout ce temps ! ), je suis aussi féru de cinéma d'un peu tous les styles : de Sofia Copola à John Carpenter, tous y pas ! Avec une préférence bien ancrée pour David Lynch, mon maître à pensé. Niveau musique je dirai de même : d hip hop mexicain à la Goa, j'apprécie vraiment tout. Une note particulière pour la "bonne" Pop et le "bon" rock.Enfin bon, n'hésitez pas à venir me passer un petit coucou, je ne mords presque pas ... Seulement quand j'ai faims ... Mais alors vraiment
très faims ...