Peut-on rire de tout ? Le cas de l’application : juif ou pas juif…

humour Juif ou pas Juif iphone application

J’ai hésité une demi seconde (je suis honnête) avant de poster cet article mais comme on a toujours été transparent avec vous et que l’on a toujours revendiqué le statut de « on dit ce que l’on pense », je voulais vous donner mon avis sur la fameuse application « juif ou pas juif ».

Pour rappel, une application sur smarthones est sortie proposant une liste de stars avec la possibilité de définir si la personne sélectionnée était juive ou pas.
Quelques jours (heures) après sa sortie, de nombreuses personnes s’en sont offusquées et la Licra a même portée plainte contre Apple (ils veulent des sous non ?). Le buzz a été tel que l’auteur a été obligé de s’expliqué et de préciser que lui-même était juif et qu’il avait fait « ce jeu » uniquement pour s’amuser et à titre culturel…

C’est quoi le problème ?

Je vais être 200% honnête avec vous : j’ai téléchargé l’application, j’ai joué, j’ai découvert que certaines stars étaient juives et d’autres pas et c’est tout… L’intérêt relativement limité de cette application n’a effleuré aucune réflexion dans mon petit esprit… Au mieux, j’ai souris sur les clichés et stéréotypes et cela peut faire une sorte de Trivial Pursuit (assez limité) pour animer vos soirées.

Puis il y a tout le ramdam… Quoi que mais …?  Je n’ai pas compris, il y a des centaines d’applications sur « faux nez ou vrai nez », « faux seins ou vrais seins », « vivant ou mort » … bref j’en passe y en a pleins. Et puis, la ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme s’est mise à jouer des tribunaux. Mais pourquoi ?

De mon point de vue, cette application n’insulte personne, ne met aucun cliché en avant et est encore moins antisémite … Mais peut-être que j’ai une vision trop hardcore de l’antisémitisme (pour moi c’est les mecs qui tags les cimetières juifs, qui s’habillent en Nazi et des trucs dans le genre…) Voyons la définition donnée par Wikipédia :

L’antisémitisme (originellement écrit anti-sémitisme) est le nom donné de nos jours à la discrimination, l’hostilité ou les préjugés à l’encontre des Juifs ainsi que les rumeurs répandues à leur sujet.

Bon : Discrimination, préjugés ok… Préjugé, on peut comprendre… Rumeurs répandues… ???!!!

Donc si je dis que les juifs ont tous à un petit sac avec de l’or autour du cou et qu’ils ont tous un trésor caché dans une grotte (South Park) je suis antisémite ?
Je trouve cela dur, très dur. Cela voudrait dire que l’on ne peut pas faire de blagues sur les juifs ?

Effectivement selon la définition on ne peut pas parler des juifs en publics

Donc si vous imaginez, supposez, hypothétisez et dites publiquement cela en public vous pouvez vous faire attaquer SAUF si vous êtes juif (et encore…). Apparemment c’est bien le cas car à chaque fois qu’un comique essaie de faire de l’humour sur les juifs il se fait attaquer par une association. D’ailleurs depuis quelques années ils ne s’y risquent plus ou alors ils traitent en masse (sans mauvais jeu de mot : ils parlent de toutes les religions).

Mais pourquoi tant de haine ?

Je ne vais pas revenir sur la seconde guerre mondiale et ce qui a été fait de façon cruelle et inimaginable à des millions de personnes (et on ne l’oubliera jamais). Et je veux bien croire que le sujet fût sensible pendant quelques décades, mais le temps n’est-il pas venu de laisser un peu de leste ? De nombreux peuples, religions et ethnies ont subies également des horreurs dans le passé mais aujourd’hui aucune d’entre elles n’est aussi réactive que les association juives.
Je pense que la peur de la stigmatisation et surtout « le recensement » qui en découle est la clé de cette plainte. Je trouve d’ailleurs étrange d’afficher son appartenance à une religion si on ne veut pas être « recensé ou stigmatisé » (mais ça c’est un autre sujet trop houleux que je ne souhaite pas aborder). Quoi qu’il en soit, 60 ans ne sont peut-être pas encore suffisants pour certains afin « d’attendrir » les esprits (je ne parle bien évidemment pas d’oublier, surtout pas !).

Rire de tout et de tous ?

Dans la liberté d’expression que j’apprécie tant, et dans l’égalité de tous en ce droit, il m’est difficile d’imaginer être discriminant positivement à une religion sous prétexte que « certaines personnes » (j’en ai parlé à quelques potes juifs, aucun n’a été choqué) s’offusque que l’on rigole sur celle-ci.
Pour moi l’humour est un langage universel, contextualisé certes, mais dont le but est d’amuser et de divertir (sans injurier gratuitement ou faire du mal) et l’application « Juif ou pas juif » ne répond pas à ces critères…

Et vous quel est votre avis sur la question ?
Je vous laisse méditer avec ces quelques blagues sur les juifs (ou encore ici).

Comme le principe de l’article est que l’humour raciste ou antisémite est cantonné à l’auto-dérision (uniquement utilisé par des personnes qui pourraient se sentir offusquées), cet article a été validé par un lecteur d’origine juive, même s’il n’engage que son auteur.
Gyr